Combien de temps durent les règles ?

Les règles font partie de la vie de la femme. Elles surviennent dès la puberté et s’arrêtent au moment de la ménopause. Etant très importantes dans le phénomène de la reproduction, elles nécessitent une attention particulière. Les règles, c’est quoi ? Combien de temps durent-elles et quelle est leur fréquence ? On vous explique tout.

Les règles, qu’est-ce que c’est ?

Encore appelées menstruations, les règles sont des pertes de sang mensuelles par voie génitale. Concernant uniquement la femme et en rapport avec le cycle menstruel, elles se produisent lorsqu’il n’y a pas eu fécondation au cours dudit cycle.

En réalité, les règles sont le résultat de la désintégration de l’ovule dans l’utérus. Après la période de l’ovulation, le taux d’hormone n’est plus suffisant, Par conséquent, la muqueuse n’est plus soutenue. Elle se détache alors et sort du corps à travers des saignements plus ou moins abondants appelés règles.

Le sang des règles, est donc essentiellement constitué du sang des tissus qui devaient recevoir l’ovule fécondé. En d’autres termes, c’est le sang des peaux détachées de l’utérus.

En somme, les règles permettent de libérer les toxines et les déchets de l’organisme de manière cyclique. Combien de temps durent-elles alors ?

Combien de temps durent les règles ?

Avant de connaitre la durée des règles, il faut déjà savoir ce qu’est un cycle mensuel. Le cycle de menstruation est le processus par lequel le corps féminin se prépare à accueillir une grossesse chaque mois. Il se manifeste à travers l’apparition des règles vers 11 à 13 ans et s’arrête vers l’âge de 50 ans.

De manière générale, un cycle régulier s’étale sur une période de 25 à 32 jours. Il commence la veille du 1er jour des règles et se termine la veille du 1er jour des règles suivantes. Durant cette période, le corps de la femme passe par 3 phases qui aboutissent à une grossesse ou non.

Les différentes phases du cycle menstruel

Durant la phase folliculaire, qui dure 14 jours environs, l’ovaire est stimulée par l’hormone hypophysaire. Elle synthétise alors des œstrogènes.

Au cours de la deuxième phase (l’ovulation) qui dure également 2 semaines, le follicule se transforme en un corps jaune et secrète la progestérone nécessaire au développement d’une éventuelle grossesse.

Enfin la dernière phase, qui commence au niveau du 23eme jour, marque le début des règles mais aussi le début du cycle menstruel. Cette dernière phase est en réalité celle du saignement en lui-même. Elle dure 2 à 5 jours voire 1 semaine dans certains cas.

Durée des règles : cycle court ou cycle long ?

Il faut savoir que la durée des règles varie d’une femme à l’autre. De nombreuses femmes ont en effet un cycle menstruel irrégulier. Par conséquent, les 28 jours de référence sont loin d’être la norme. D’ailleurs, seulement 13 % des filles ont un cycle de 28 jours exactement.

Certaines femmes peuvent avoir un cycle plus court (21 à 26 jours) ou plus long (30 à 33 jours). D’autres femmes encore ont un cycle qui atteint les 45 voire 56 jours. A ce niveau, on parle de spanioménorrhée, une anomalie qui nécessite une consultation chez le médecin.

La durée des règles dépend aussi de la période :

Pendant la puberté

Lors du passage de l’enfance à l’adolescence, le corps change et envoie des signaux. Pour cette raison, les saignements sont très irréguliers et ne reviennent pas forcement tous les mois. Elles s’accompagnent donc de spotting au début et s’intensifient avec le temps.

Pendant la pré-ménopause

Le cycle menstruel est perturbé durant la période précédant la ménopause. Les saignements sont moins abondants et les cycles sont aussi irréguliers que lors de la puberté.

Quelles perturbations ou ressenti physique et émotionnel note-on durant les règles ?

Les règles peuvent être perturbées (être en avance ou en retard) en cas de stress (examens, chagrin d’amour ou départ en vacances). Parfois de très petites pertes de sang peuvent également survenir lors de la période des règles. Elles sont dues à une utilisation excessive de méthodes contraceptives (pilules, stérilet, condom, etc.) ou à une irrégularité de la production hormonale.

Il arrive aussi que certaines femmes perdent un peu de sang deux semaines avant les règles, ce qui est tout à fait normal. Seulement une fille sur dix en fera l’expérience.

La pratique intensive du sport ainsi qu’un régime trop sévère de type boulimie ou anorexie peuvent également dérégler le cycle menstruel.

Il faut savoir que les hormones influencent énormément la durée des règles. Pour cela, on peut aussi noter certains troubles physiques telles que les tensions dans les seins, maux de tête, fatigue, nausées ou des changements d’humeur. Ces manifestations annoncent souvent le début des menstruations (syndrome prémenstruel) mais sont tout autant susceptibles de causer quelques perturbations affectant la durée des règles.