Comment se fait la conservation du lait maternel ?

Lorsqu’on allaite, il arrive qu’on tire le lait sans le donner immédiatement au bébé. Dans ce cas, il est important de savoir comment le conserver. Pour connaitre toutes les astuces de conservation du lait maternel au frigo, consultez notre dossier pratique.

Comment se fait la conservation du lait maternel ?

Avant de conserver le lait maternel, il faut d’abord le tirer avec le bon matériel tout en respectant quelques mesures sanitaires. Après avoir été tiré, le lait devra ensuite être placé dans un contenant réservé à son stockage.

De manière générale, le récipient du tire-lait peut faire l’affaire. Toutefois, il existe des sachets spécialement conçus pour la conservation du lait. Le plus important sera de choisir un récipient parfaitement propre et hermétique.

Les sacs isothermes remplis de barres de glaces seront une bonne alternative au frigo si la mère veut conserver son lait maternel en déplacement ou sur son lieu de travail par exemple.

Enfin, une fois le lait tiré et stocké, la mère pourra ensuite passer à l’étape de la conservation du lait maternel au frigo. Elle peut se faire de 4 manières différentes :

A température ambiante

Il serait possible de croire que le lait maternel ne peut pas se conserver à l’air libre. Toutefois, contrairement aux idées reçues, c’est tout à fait possible même s’il ne pourra être utilisé que dans un court délai.

Il est important de noter que par température ambiante, on entend entre 19 et 22°C maximum. Ainsi, dans ces conditions, le lait peut être conservé pendant 4 à 6 heures, 8 heures au maximum, puis donner à l’enfant, sans aucun risque sanitaire.

Il sera par exemple totalement inutile de craindre une prolifération de bactéries dans le lait. C’est-à-dire que ce dernier sera toujours propre à la consommation. Mieux, à partir de 15 degrés, le liquide vital pourra même tenir toute une journée, soit pendant 24 heures.

Très pratique, cette méthode s’adresse particulièrement aux mères qui auront tiré leur lait lorsque leur petit bout de choux n’avait pas encore faim.

Au réfrigérateur

Si la maman change d’avis après avoir tiré son lait et décide de le conserver beaucoup plus longtemps, elle pourra le placer au réfrigérateur pendant 3 à 4 jours entre 0 à 4°C.

Dans l’idéal, s’il la conservation du lait maternel se fait au frigo, alors le lait devra être consommé dans les 5 ou 8 jours maximum qui suivent le tirage. Afin de réussir la conservation, il sera important de suivre quelques règles cruciales.

Déjà, il faut éviter de placer le lait dans la porte ou sur le devant du frigidaire. En effet, celle-ci peut être ouverte en permanence, ce qui peut provoquer des changements de température.

Le mieux, c’est de placer le lait maternel tout au fond du frigo. L’appareil doit néanmoins être propre et nettoyé le plus souvent possible (une fois par semaine au minimum) afin d’avoir des conditions d’hygiènes optimales.

La conservation du lait maternel au frigo peut également se faire au freezer. Ainsi, si votre réfrigérateur en est doté, il sera possible d’y conserver le lait. Préservé ainsi, le liquide pourra être consommé dans un délai maximum de deux semaines.

Au congélateur

En conservant le lait maternel au congélateur à moins de 18°C, on peut le donner au bébé pendant 12 mois. Toutefois, dans l’idéal, il vaut mieux éviter de dépasser les 6 premiers mois selon les experts.

L’astuce pour réussir cette méthode est d’étiqueter les récipients (avec un feutre non toxique) afin de faire un roulement et de donner à votre bébé les réserves les plus anciennes.

Cela permettra à la mère de respecter le délai de péremption du lait maternel lors de sa conservation au frigo. Aussi, au cas où elle ne disposerait pas du récipient adéquat, la maman pourra toujours congeler son lait dans les bacs à glaçons du congélateur, à condition qu’ils soient propres et fermés hermétiquement.

Comment décongeler et réchauffer le lait maternel conservé au frigo ?

Le lait maternel congelé ou conservé au frigo peut être utilisé dès qu’il y a un besoin. Pour cela, il faut d’abord le sortir du congélateur et le placer au réfrigérateur pendant deux à trois jours pour qu’il se décongèle.

Il faudra ensuite penser à réchauffer le liquide. Cette étape permettra au lait de retrouver sa température initiale qui est de 36-37°C (comme pour le corps humain).

Comme pour la conservation, il existe plusieurs manières de réchauffer le lait maternel qui a été conservé au frigo:

Au bain marie

Très simple, cette méthode permet de conserver les qualités nutritionnelles du lait. Pour l’utiliser, il suffit de faire chauffer tout doucement le lait dans une casserole remplie d’eau chaude.

Bien sûr, pour éviter que le nourrisson ne se brule, il est important de toujours vérifier la température du lait avant de le lui servir. Une simple goutte versée sur le dos de la main permet de faire le test.

Au chauffe-biberon

Le chauffe-biberon est la méthode la plus simple pour réchauffer du lait maternel préalablement conservé au frigo. En effet, l’appareil étant déjà programmé pour chauffer les biberons, il suffira de le régler à la température la plus basse pour qu’il chauffe le lait du bébé. Ici aussi, il sera important de vérifier que le liquide n’est pas trop chaud. Notez toutefois que le micro-onde est à bannir lorsqu’on veut réchauffer du lait naturel qui a été conservé au frigo.

En réalité, cet appareil détruira absolument tous les micro-organismes présents dans le liquide. Celui-ci n’aura donc plus aucune valeur nutritive pour l’enfant.

Conservation du lait maternel au frigo : quelques conseils efficaces

Le lait maternel qui a été conservé au frigo peut parfois ressortir biphasé. C’est-à-dire qu’on peut noter une séparation entre la partie grasse et l’eau. Il suffira de remuer doucement le biberon pour que le liquide soit à nouveau homogène. En revanche, il faudra éviter de le secouer.

Il est également possible que le lait ait une odeur un peu rance ou prenne une couleur un peu bizarre (vert, bleu, etc.). Encore une fois, c’est tout à fait normal et le bébé pourra toujours le consommer. Toutefois, certains nourrissons refuseront de le boire si l’odeur leur est trop désagréable.

Par ailleurs, si le lait maternel a été entamé par le bébé et que ce dernier ne le fini pas, il faudra le jeter. Le liquide peut en effet être contaminé une fois que la consommation a été entamée.

De la même manière, il est également totalement déconseillé de recongeler un lait qui a déjà été décongelé une fois. Pour éviter le gaspillage, conservez votre lait par volume de 60 à 120 ml et surtout ne remplissez vos récipients qu’aux deux tiers de leur volume. Vous éviterez ainsi qu’ils n’explosent lors de la cristallisation au congélateur.